COMMISSARIAT D'EXPOSITIONS (sélection)

LA PRÉSENCE DE L'ABSENCE

EXPOSITION

Lieu : centre Never Apart Montreal

Date : 11 juillet au 28 septembre, 2019

Exposition

Colloque

Présentations d’artistes

Ateliers

Cette exposition est initiée par les commissaires Véronique Boilard, Virginie Jourdain, en partenariat avec les Archives Gaies du Québec (AGQ) et présentée à la galerie Never Apart.

 

2019, commémore les 50 ans de l’Omnibus Bill de Pierre-Eliott Trudeau (14 mai 1969) qui dépénalise la sodomie entre deux hommes et donc le symbole de la décriminalisation de l’homosexualité au Canada. Cependant, si cette date est le symbole de l’émancipation officiel des LGBTQI+, elle ne visibilise pas les années de luttes, de fêtes et d’amours au sein de la communauté, en résistance contre de la violence institutionnelle (historique, culturelle, juridique, policière et médical.)

 

Ce partenariat entre artistes, archivistes, militantes vise à initier un dialogue expérimental sur la question cruciale de la restitution et constitution de nos mémoires en prenant en compte les affects et les récits nons hégémoniques dans la manière d’envisager la présence de l’absence, des trous, des silences et des oublis constitutifs des histoires LGBTQI+.

Ce projet soutient le travail des artistes mais aussi des archivistes professionnel.les ou/et militant.e.s, des organismes communautaires qui veillent à lutter contre l’oubli et l’invisibilité de nos vies. À reconnaître le rôle déterminant des activistes et des individus qui perpétuent la mémoire de leurs proches (vivant.e.s ou disparu.e.s) cherchant à préserver et documenter des vies, des amours, des cultures, des luttes et perspectives queer, en expérimentant et remettant en question la fabrique de la Mémoire et de l’Histoire qui font autorité. Nous convoquons ici les subjectivités empathiques qu’elles soient lubriques, traumatiques, mélancoliques, où l’amour et la colère se mêlent.

La question d’absence de mémoires nous assaille car nous en connaissons les conséquences politiques.  Il y a urgence à répondre à la nécessaire « transmission » affective, culturelle et historique de nos communautés. Nous pensons que les artistes peuvent apporter une contribution importante par leur processus de recherche collectif et individuel, au regard du traitement des « savoirs assujettis » en art et dans la fabrique des récits historiques hégémoniques.

La production de matériel critique, expérimental et artistique prendra en compte la pratique de la recherche en sciences humaines, la performance, la création visuelle ou la collaboration transdisciplinaire avec les archivistes et les activistes qui seront bienvenu.e.s à dialoguer avec l’exposition.

Les artistes basé.e.s à Montréal et seront invité.e.s à produire une nouvelle œuvre à partir de la notion d’archives queer.


62177010_373794203342872_2358927275983896576_n.jpg

______________________________________________________

LA VOIX DES IMAGES

La Centrale Gallery Powerhouse, Montréal

Virginie Jourdain (Montréal) - Commissaire

Hugo Santerre (Montréal) - Commissaire

Exposition du 3 novembre au 1er décembre, 2017
Vernissage Vendredi 3 novembre, 18h à 21h

ARTISTES:

ELOISA AQUINO, CARO CARON, MIRA FALARDEAU, COCO GUZMAN, LISA MANDEL, DIANE OBOMSAWIN, SYLVIE RANCOURT, CHRISTINE REDFERN, LIV STRÖMQUIST

Collective et pluridisciplinaire, sollicitant les œuvres et les voix d’artistes locales et internationales, cette exposition tisse et croise différentes pratiques affiliées à la bande dessinée actuelle. Les artistes convié.e.s par ce projet participent à la scène contemporaine et leur travail est diffusé par des maisons d’édition, présenté dans des expositions, publié dans la presse écrite ou sur le web, ainsi qu’exposé autant au sein d’institutions culturelles que dans des événements et lieux auto-gérés.

La voix des images, en s’inscrivant dans l’espace d’une galerie, souhaite faire résonner une pluralité de stratégies narratives féministes et de processus créatifs graphiques souvent dévalorisés par le milieu de l’art actuel, alors que ces pratiques ont pourtant largement influencé et impulsé le déploiement de représentations dissidentes et de récits alternatifs, symboliques, politiques et culturels. En d’autres termes, constatant le manque de reconnaissance pour la bande dessinée, l’art graphique ou le zine, l’exposition tient donc à rendre hommage à ces démarches qui ont contribué à bouleverser le champ des arts visuels et notre rapport aux représentations et aux narrations biographiques, fictionnelles ou documentaires.

Plus d'informations : http://www.lacentrale.org/programmation/la-voix-des-images

 

 


2017


Ressources Humaines

 Frac Lorraine, Metz (www.fraclorraine.org)

Exhibition / 23 Juin – 05 Nov / "Ressources Humaines" Commissaire : Virginie Jourdain. 

Ghada Amer, Béatrice Cussol, Décider entre hommes, Karl Holmqvist, Olga Kisseleva, Kapwani Kiwanga, Catherine Lescarbeau, Noémi McComber, Anne-Marie Proulx, Joshua Schwebel, Jo Spence, Pilvi Takala, Mierle Laderman Ukeles, Martine Viale


Rendez-vous Jeudi 22/06
à 19h – vernissage en présence de la commissaire et des artistes
& à 19h30 – performance “Lines and other casualties” de Martine Viale

Ressources Humaines s’inscrit dans le projet collectif « Le travail à l’œuvre » initié par les trois Frac du Grand Est

image : Jo Spence, Angerwork, 1988. Coll. 49 Nord 6 Est - Frac Lorraine ©DR

à écouter ici la courte interview sur France Culture

Entretien à lire ici

 

 



- La voix des images, La Centrale, Montréal (www.lacentrale.org)

 


 

2016
- TRANS TIME #2, Paris (www.transtime.ca)


2014

TRANS TIME #1, Montreal (www.transtime.ca)

TRANS TIME #1 Montreal

 

De la part des vaincus

galerie RDV

Commissaires : Virginie Jourdain, Florence S. Larose, Libby Shea

du 14 juin au 26 juillet 2014
 

Les commissaires montréalaises  Virginie JourdainFlorence S. Larose et Libby Shea présentent De la part des vaincus, un projet mettant de l’avant le travail de neuf artistes québécois-es, émergent-es et établi-es : Stéphanie ChabotNoémi McComberVincent ChevalierRaphaëlle De GrootMichelle LacombeManuela LalicDayna McLeodKaren Trask, et Frédérique Ulman-Gagné.
 

-- Jeudi 12 juin à 18'30 conversation avec Virginie Jourdain et Florence S. Larose
Espace Simone de Beauvoir
25 Quai de Versailles - 44000 Nantes
-- Samedi 14 juin à 19', performance de Michelle Lacombe
Quai Malakoff - 44000 Nantes
> l'ensemble de ces rendez-vous est libre, sans réservation 


À travers des installations in situ, des œuvres sculpturales, des peintures sur toiles, une installation multimédia et une performance, De la part des vaincus aborde une multitude de pratiques et de stratégies qui s’inscrivent dans les mouvances féministes en art actuel. L’exposition met en lumière le contexte de production artistique au Québec et l’héritage politique et artistique féministe qui ont fondamentalement influencé la démarche des artistes du projet, leurs vies et leurs pratiques, indéniablement liées et même indissociables.

Les commissaires ont choisi d’exposer en France un pan de la scène artistique québécoise peu souvent plébiscité à l'étranger, intervenant ainsi dans l’échange culturel qui fait la promotion d’un discours réducteur portant sur « ce que le Québec a de meilleur à offrir ». De la part des vaincus cherche ainsi à interrompre le discours universaliste qui favorise et valorise une lecture hermétique et neutre dans la pratique du commissariat, et s’attache à réfuter les approches traditionnelles qui nient les considérations sociales, politiques et historiques des œuvres et des démarches curatoriales.

Le tissage de relations et de dialogues entre les artistes de cette exposition collective – artistes d’une même ville, d’une même région, d’un même pays – soulève d'importantes questions sur la pratique du commissariat, confrontée à un monde de l'artqui retire souvent les artistes de la spécificité de leurs écologies de production. Les artistes de l'exposition se distinguent de toute posture autoritaire : de façon intelligente – et souvent ironique – elles et ils détournent et décalent les paramètres de la production artistique, échappant ainsi aux pratiques et à la doxa des discours, qu’ils soient sociaux, historiques ou culturels.

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec et de LOJIQ et l'association Queerodrome, en partenariat avec le Centre culturel canadien et la Délégation générale du Québec en France. L'espace Simone de Beauvoir à Nantes est également partenaire de l'exposition.

De la part des vaincus, galerie RDV, Nantes (www.rdv.org)

http://galerierdv.com/articles/futur/de-la-part-des-vaincus

http://galerierdv.com/articles/futur/de-la-part-des-vaincus



 

CONFÉRENCES ET WORKSHOPS (SÉLECTION)

 

 

 Art, genre et minorités, Workshop théorique et pratique avec des étudiant.e.s de l'université d'art plastiques de Metz, Douarnenez (FR) - collective commune

Colloque « Fuck patriarcat », visites d'atelier et conférence, École nationale supérieure des Beaux-Arts de Dijon (FR)

Conférence « Pratiques des arts et féminismes », workshop et conférence, École nationale supérieure des Beaux-Arts de Bourges (FR)

Table ronde "Centres d’art et féminismes:

déontologies, critiques, alternatives", organisée par le groupe de recherche Polychrome,

École du Louvre, Paris (FR) .Organisée par le groupe de recherche Polychrome, Paris (FR)

Conférence « Pour un art inclusif, penser les outils et les pratiques », Université du Québec à Montréal (CA)

 Colloque « Archi-féministes » organisé par Optica, centre d’art contemporain, dans le cadredu 7e Congrès international des recherches féministes, Montréal (CA)

Colloque « Subjectivités féministes », Université Rennes 2 (FR)

Colloque « Femmes dans les Amériques », Université de Toulouse (FR)

Conférence « Art, queer & féminisme », UPOP, Montréal (CA)

Présentation d’artiste, caucus lesbien de la Conférence internationale des femmes « Monde des femmes », Ottawa (CA)

Cycle « Femmes et images », Espace Simone de Beauvoir, Nantes (FR)

Conférence « C’est mon genre », École supérieure des Beaux-Arts de Nantes (FR)

Conférence « L'implication des femmes dans le champ de la culture comme enjeu politique »,

Yaoundé, (Cameroun)


ART

2017
- performance Mercure retrograde, Brodac Gallery (Sarajevo)
- Portfolio, Revue Esse
- Les postes du Futur, 375 (Montréal)
- Musée des Laurentides
2016
- frotter la péninsule, exposition collective du 8 mars au 27 avril à la MAC, Bruxelles. 
- résidence, avril, aux ateliers Mommen à Bruxelles.
- Série de conférences : écoles des beaux-arts et ailleurs en France de mars à mai prochain (Bourges, Nancy, Dijon, Ecole du Louvre...). 

 


---